search

Accueil > Ressources > Concours > Olympiades de Sciences de l’Ingénieur > Déroulement des OlympiadesLes Olympiades de...

Déroulement des OlympiadesLes Olympiades de...

jeudi 12 juillet 2018, par Raphael_ALLAIS

L’inscription au concours - Informations générales

Les Olympiades de Sciences de l’ingénieur (OSI) sont dédiées aux élèves de 1ère et de Tale des filières S-SI et STI2D.

L’inscription des équipes se fait à l’échelle nationale sur le site de l’UPSTI. Elle a lieu généralement après les vacances d’automne et jusqu’au mois de décembre (Voir l’article dédié pour l’année en cours).

NB : Toutes les équipes peuvent s’inscrire, même si leur projet n’est pas sûr d’aboutir. Du nombre de projet dépendra le nombre de place pour la Grande Finale Nationale.

À l’issue des inscriptions, le comité organisateur propose un nombre de places à chaque lycée, pour participer à la finale académique. Ce nombre dépend :

  • du nombre total d’équipes inscrites pour le lycée (même celle qui n’aboutiront pas)
  • du nombre de lycées inscrits (certaines années étant plus "denses" que d’autres)
  • Il est à noter qu’au moins une place est attribuée par lycée et par filière, à partir du moment où le lycée a inscrit au moins une équipe.

Déroulement des Olympiades

Le concours en tant que tel se déroule en 3 phases :

  1. Pré-sélection des équipes : Comme toutes les équipes ne peuvent pas participer à la finale académique, une présélection est faite au sein même de chaque lycée par les professeurs. À l’issue de cette pré-sélection, chaque professeur fera remonter le nom des équipes finaliste au comité organisateur.
  2. Finale Académique : Il s’agit du concours sur toute l’académie de Bourgogne. Elle a lieu sur le campus de l’université de Bourgogne, à Dijon, dans les locaux de l’école d’ingénieur l’ESIREM. Les équipes doivent présenter leur projet devant deux jurys (voir les détails plus bas). À l’issu de cette finale, plusieurs prix sont attribués, et les deux ou trois meilleures équipes (selon les années) sont qualifiées pour participer à la grande finale nationale.
  3. La Grande Finale Nationale : Cette grande finale regroupe tous les finalistes de toutes les académie de France. Elle a lieu dans les locaux d’un partenaire industriel, généralement autour de Paris.

Critères d’évaluation

Chaque équipe verra passer deux jury. Les membres du jury écoutent les équipes présenter leur projet pendant 10 minutes, puis posent des questions pendant 10 minutes. Ils évaluent les projets selon les points suivants :

  • Pluridiscipliniratié : Le projet doit faire intervenir plusieurs disciplines enseignées dans les lycées (Mathématiques, Physique, Chimie, Biologie, etc.)
  • Pluri-technologique : Le projet ne doit pas tourner autour d’une seule technologie ; les élèves doivent avoir travaillé sur plusieurs domaines technologique (mécanique, informatique, réseaux, conception, etc.). On pourra, par exemple, s’intéresser à plusieurs fonctions de la chaîne fonctionnelle (si ce n’est la chaîne entière).
  • Innovation : Le projet doit être innovant, c’est à dire réaliser une fonction inédite dans l’ensemble, ou inédite dans le contexte où elle est utilisée (Exemple : On connait les robots ramasseurs de balle de tennis. On connait moins les robots ramasseur de volant de badminton. Cela est innovant, dans ce contexte-là). 
  • Fonctionnel : Le système conçu doit fontionner dans la mesure du possible. Dans certains cas jugés légitimes, on pourra se contenter du fonctionnement d’une maquette. Une démonstration devant le jury est bienvenue.
  • Démarche des Sciences Industrielles pour l’Ingénieur : Dans les SII, une comparaison entre différents points de vue est appréciée :

    Les écarts entre ces approches doivent être présentées et exploités. On ne sanctionnera pas les écarts importants tant qu’ils sont expliqués.

    • Le chahier des charges : Il donne les performances attendues du systèmes (normalement : avant même de commencer la conception).
    • Les performances estimées : Ce sont les performances calculées ou simulées à partir d’un modèle : C’est ce que l’on espère obtenir au vue de la technologie envisagée.
    • Les performances mesurées : Il s’agit des performances que l’on vérifie au travers d’expériences lors que le système (ou une partie du système) est réalisé.
  • Communication : Le jury évaluera la forme de la présentation : La présentation est-elle dynamique ? Bien structurée ? Se fait-elle en équipe ? Les documents de présentation sont-ils de bonne qualité ? etc.